Lobbying parlementaire en faveur du logement d’utilité publique

Une rencontre avec des parlementaires a eu lieu aujourd’hui à Berne afin de défendre les intérêts du logement d’utilité publique. Une cinquantaine de personnes, dont près de vingt parlementaires, ainsi que des représentants des cantons et des villes, ont participé à cet événement organisé de concert par le groupe parlementaire “Politique communale” et les deux associations faîtières coopératives d’habitation Suisse et Wohnen Schweiz. Le Parlement va en effet bientôt traiter de la question du nouveau crédit-cadre pour le Fonds de roulement, que le Conseil fédéral a lié à l’initiative populaire “Plus de logements à loyers abordables”.

Ernst Hauri, directeur de l’Office fédéral du logement (OFL) a rappelé le rôle fondamental de la Confédération en matière de politique du logement. Michael Hermann, de l’organisme de recherche sotomo, a présenté quelques résultats tirés de l’étude “Le point sur le logement d‘utilité publique. Une comparaison avec le locatif et la propriété” pour éclairer la question de savoir qui habite en fait dans des coopératives d’habitation. Et dans la discussion qui a suivi, les conseillers nationaux Thomas Hardegger et Martin Candinas, ainsi que Corinne Martin, cheffe du service des communes et du logement du canton de Vaud, ont débattu du sujet du point de vue des cantons et des communes.