Editorial

La revue qui vous dit tout sur les coopératives d’habitation…

Edito

Chères lectrices, chers lecteurs,

De Zurich à Paris, en passant par Fribourg, Bienne, Nyon et La Chaux-de Fonds et bien d’autres villes romandes encore, les coopératives d’habitation et d’habitants sont en train de devenir de véritables partenaires des collectivités publiques en matière de construction de logements à loyers abordables et de développement urbain à l’échelle du quartier.

A Fribourg un groupement des maîtres d’ouvrage d’utilité publique appelé FRIMOUP a été fondé le 5 novembre dernier, avec l’appui et la reconnaissance du Service du logement du canton de Fribourg, de l’Office fédéral du logement et de l’ARMOUP: à suivre bientôt sur frimoup.ch.

A Bienne, la Municipalité fait la part belle aux coopératives d’habitation en lançant un appel d’offres à concepts exclusif aux maîtres d’ouvrage d’utilité publique (MOUP) pour le développement du quartier de la Gurzelen dans le but de promouvoir une construction porteuse de valeurs sociales et environnementales visant le standard de la société à 2000 watts (page 23). De quoi inspirer bon nombre de communes de Suisse romande.

A Nyon, la municipalité vient de décider à une courte majorité d’engager un délégué au logement pour faciliter la construction de logements d’utilité publique et accompagner les projets de rénovation (page 19).

A La Chaux-de-Fonds, deux MOUP affiliés à des fédérations différentes (coopératives d’habitation Suisse et Wohnen Schweiz) ont réuni leurs fonds et leurs forces pour construire ensemble deux immeubles sur la même parcelle de terrain dans le quartier des Forges. Avec un bon coup de pouce des pouvoirs publics (page 27).

En France, le modèle des MOUP éveille également de l’intérêt et s’exporte même jusqu’à Paris, où une exposition se tient actuellement sur le thème du logement coopératif dans la grande galerie d’architecture moderne et contemporaine de la Cité de l’architecture et du patrimoine (page 51); avec, en parallèle, un séminaire organisé par l’Ordre des architectes de l’Ile-de-France dans le but de faire connaître et de valoriser le modèle des MOUP auprès des professionnels et des pouvoirs publics français (page 50).

Pour revenir en Suisse, le concours «Un logement pour tous», organisé par la faîtière coopératives d’habitation Suisse pour son centenaire, témoigne également de la qualité extraordinaire des projets de construction des MOUP. Les 9 lauréats primés reflètent ainsi les valeurs que la fédération cherche à promouvoir à l’avenir (page 43) et le moins que l’on puisse dire, c’est que la qualité et l’innovation sont au rendez-vous.

On en oublierait presque que «Nous devons mettre 25 fois plus de solaire» (page 8) et que le photovoltaïque fait peau neuve dans le bâtiment (page 16). Mais ça, les MOUP le savaient déjà…

Très bonne lecture, et à bientôt, pour suivre les actualités sur www.habitation.ch

Patrick Clémençon