Editorial

La revue qui vous dit tout sur les coopératives d’habitation…

Edito

Chères lectrices, chers lecteurs,

Il aura fallu attendre un bon siècle, mais tout vient à point pour qui sait attendre, comme on dit. Et depuis le mois de juin 2020, c’est désormais chose faite: avec la conseillère aux Etats PS bâloise Eva Herzog (p. 6), la faîtière coopératives d’habitation Suisse s’est dotée de la première présidente de sa longue histoire! Un événement suffisamment marquant pour faire la une de la revue. Qui plus est, trois autres femmes, dont la romande Muriel Thalmann, ont été élues au Conseil d’administration de la faîtière, où siègent désormais une majorité de femmes (p. 11). Des élections ont également eu lieu pour doter les organes de l’ARMOUP, mais il semble que les romandes se montrent moins empressées à venir garnir les rangs des cadres, au grand dam du secrétariat qui a tout fait pour les y encourager lors de ces élections.

Quatre autres femmes sont à l’honneur dans ce numéro: l’architecte Charlotte Jakobsen Szøts, qui est responsable de l’équipe construction et développement urbain du KAB, une association qui gère 70 000 logements à Copenhague (p. 25); l’architecte d’intérieur Susanne Schmid, qui a publié une histoire magistrale de l’habitat communautaire sur quasi deux siècles en Europe (p. 30); et «last but not least», Aline Juon et Antonella Vitali, deux architectes engagées
passionnément dans la gestion et le développement de la coopérative de logement pour personnes en formation de Genève, la Cigüe (p. 46).

Nous vous donnons aussi des nouvelles de l’Office fédéral du logement (OFL), en plein chamboulement, et dont le nouveau directeur, Martin Tschirren, nous fait part des défis qui attendent son office et des stratégies qu’il compte développer pour y répondre (p. 14). Et nous avons le grand plaisir de vous annoncer le retour de la rubrique QUESTION JURIDIQUE dans nos pages, avec Pascal Steiner, qui entame sa série avec une question d’actualité sur la question des loyers des locaux commerciaux à l’ère du coronavirus (p. 52). Un peu d’IA (p. 39) et un brin d’écologie (p. 43) complètent ce très touffu numéro.

Très bonne lecture, et à bientôt, pour suivre les actualités sur www.habitation.ch

Patrick Clémençon