Vous voulez payer 20% de loyer en moins?

Cela semble presque incroyable, mais c’est pourtant vrai: dans une coopérative d’habitation ou d’habitants reconnue d’utilité publique, les loyers sont en moyenne 20% moins chers que sur le marché dit libre. Et cela pour la bonne et simple raison que les coopératives d’habitation ou d’habitants louent leurs logements à prix coûtant, donc sans faire de spéculation immobilière et sans viser le rendement maximum, mais pour le bien commun de ses locataires.

Mais ce n’est pas tout: habiter dans une coopérative d’habitation ou d’habitants présente encore d’autres avantages:

– une plus grande sécurité de bail grâce à une meilleure protection contre le congé
– la possibilité de participer à la gestion des immeubles, soit en assemblée générale soit dans des commissions spéciales
– et même de définir le standard énergétique du bâtiment et les typologies des logements quand la coopérative se lance dans un projet de construction ou de rénovation
– du coup, les immeubles des coopératives sont souvent mieux entretenus que ceux du marché libre.

Il y a encore bien d’autres bonnes raisons pour habiter dans une coopérative d’habitation ou d’habitants, et pour tout savoir sur le logement d’utilité publique sans jamais avoir osé le demander, apprenez-en donc plus en vous abonnant à la revue Habitation ou en demandant un exemplaire gratuit jusqu’à épuisement du stock à redaction@habitation.ch.

Et pour les curieuses et les curieux qui aimeraient en savoir plus tout de suite, vous pouvez:
– vous plonger dans les archives de la revue Habitation
– découvrir comment fonder et gérer une coopérative d’habitation ou d’habitants
– en apprendre plus en vous baladant sur le site de l’Association romande des maîtres d’ouvrage d’utilité publique ARMOUP.

BONNE ET ET AU PLAISIR!